Taux de bactériémies à SARM pour les programmes régionaux

2019 / 2020 2020 / 2021 2021 / 2022
T1 0 0 0
T2 0 0 0
T3 0 0 0
T4 0 0

 

Taux de bactériémies à SARM pour les programmes médico-légaux provinciaux

  2019 / 2020 2020 / 2021 2021 / 2022
T1 0 0 0
T2 0 0 0
T3 0 0 0
T4 0 0

 

Que sont les infections associées aux soins de santé?

Il arrive parfois que des patients qui sont admis à l’hôpital attrapent des infections. C’est ce qu’on appelle les infections associées aux soins de santé. Dans le cas de SARM, cela peut vouloir dire que les symptômes ont commencé à se manifester 72 heures après l’admission à l’hôpital ou que l’infection était déjà présente au moment de l’admission, mais qu’elle était liée à une admission antérieure au cours des quatre dernières semaines.
 

Qu’est-ce que le SARM?

Staphylococcus aureus est une bactérie, ou un germe, qui vit normalement sur la peau ou dans le nez de 20 à 30 % de la population. Lorsque S. aureus résiste à certains antibiotiques, on l’appelle Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM).

Quels sont les symptômes du SARM?

Le SARM n’entraîne aucun symptôme particulier étant donné qu’il s’agit d’une bactérie normalement présente sur la peau ou dans le nez. Il peut causer une infection quand la bactérie s’infiltre dans la peau ou d’autres parties du corps. L’impétigo et les furoncles (abcès) figurent parmi les affections cutanées causées par le SARM. Cette bactérie peut aussi infecter le sang, les poumons, les plaies ou les voies urinaires et la vessie. Les signes et les symptômes varient selon le site d’infection. Citons, entre autres, les suivants : fièvre; frissons; toux attribuable à une bronchite ou à une pneumonie; plaies qui ne guérissent pas ou rougeur et écoulement accrus de la plaie; sensation de brûlure quand on urine ou besoin d’uriner souvent.

Comment attrape-t-on le SARM?

Le SARM est essentiellement une infection qu’on contracte à l’hôpital. Les patients qui sont à l’hôpital, dans les unités de dialyse ou dans des maisons de soins infirmiers sont plus susceptibles d’être exposés au SARM. Les éclosions de SARM sont courantes dans les hôpitaux et les établissements de soins de longue durée. Récemment, un nouveau type de SARM contracté dans la communauté a fait son apparition en dehors des hôpitaux; il cause des infections de la peau chez des personnes en bonne santé.

Comment traite-t-on le SARM?

Comme le SARM est résistant à bon nombre d’antibiotiques, il peut être difficile à traiter. Toutefois, certains antibiotiques peuvent permettre de guérir les infections à SARM. Il est essentiel de prendre toutes les doses de l’antibiotique même si l’on se sent mieux.